Le répertoire de L’Harmonie se veut éclectique, moderne et classique. Une commission dite de musique, emmenée par Myriam Duruz, sa directrice dont l’excellence n’a d’égale que son exigence, choisit un thème pour les concerts. En fonction de ce thème (pour exemple, le thème 2014 était «La rose des vents», celui de 2015, «La femme» et les concerts de 2017 seront, quant à eux, tout dédié à la fête), la directrice part à la pêche des partitions et concocte un programme divers et varié. L’éventail serait incomplet si l’on ne mentionnait pas le répertoire classique choisi en fonction d’un événement, comme le concert de Noël. Ou encore celui concocté pour les brunches chantants ou la Fête de la musique. Alors là, plus de thèmes mais un programme emprunté à la chanson populaire, à la variété ou aux musiques du monde.